30/08/2018

Des travaux pour une meilleure qualité de ville

Profitant des vacances d’été, les services techniques étaient à l’œuvre partout en ville pour rénover, rafraîchir ou créer de nouveaux aménagements.

  • Extension du parking du gymnase Jazy

Grâce à cet agrandissement, très attendu par le public associatif, il sera désormais plus facile de trouver une place près du complexe sportif Michel-Jazy.

Avec 20 places de stationnements supplémentaires, la capacité de son parking a plus que doublé.

De plus, l’allée menant à la salle des Médiateurs a bénéficié d’une couche d’enrobé et une clôture séparatrice permet désormais de sécuriser l’accès au plateau d’EPS.

  • Mise en beauté de la salle Maurice-Koehl

Un nouveau rideau de scène, un nouveau comptoir d’accueil, des sanitaires pour Personnes à Mobilité Réduite (PMR), une isolation phonique… La salle Maurice-Koehl va se transformer durant cette rentrée, en vue des prochains spectacles et rendez-vous de fête.

Les murs ont déjà été rafraichis et le fond de la scène a été repeint en noir, couleur plus adaptée pour les représentations scéniques.

  • Trois passages piétons entre les deux parcs

Traversé par le boulevard des Genêts, le grand parc urbain était pour ainsi dire divisé en deux espaces. Ainsi, le parc du Génitoy, jouxtant le centre-ville et abritant les deux étangs, n’était pas véritablement relié à celui du Sycomore, qui accueille notamment le Skatepark et le théâtre de verdure.

Trois passages piétons, sécurisés par des barrières en acier, ont été créés afin de renforcer l’unité entre ces deux espaces verts.

Dorénavant, la promenade champêtre pourra désormais se poursuivre jusqu’au Sycomore, voire jusqu’aux plaines agricoles, une fois l’écoquartier terminé. Les joggeurs auront aussi toute liberté de tester leurs performances sur un parcours plus long, en toute sécurité.

  • Elagage des arbres

Régulièrement, une société d’élagage intervient à Bussy à différentes périodes. Mais elle peut aussi intervenir ponctuellement, quand un arbre menace de tomber suite à de forts vents ou des sols trop humides. Les arbres trop développés et proches des limites séparatives doivent être aussi fortement rabattus ou supprimés.

Pour assurer la sécurité du domaine public, il faut notamment maîtriser le développement des branches basses qui cachent la visibilité des caméras de surveillance. De plus, les relais des antennes ne doivent pas être interrompus par la hauteur des arbres.

Les différentes interventions, taille, élagage, nettoyage et autres doivent être réalisées dans les règles de l’art afin de ne pas favoriser le développement de maladies ou de parasites.

Le budget annuel de l’élagage avoisine les 100 000 euros et concerne plus de 10 000 arbres dans notre commune.

  • Traditionnels travaux d’été

Comme chaque année durant la période estivale, les services techniques ont effectué divers travaux d’entretien dans les différents établissements municipaux. Ainsi les écoles, crèches, complexes sportifs et autres ont bénéficié de travaux ciblés.

Rafraîchissement de la peinture, remplacement des sols, de faux plafond, de vitrage, de portes, de stores, de robinets, de rideaux, création de cloison, pose de cache-radiateurs, d’étagères murales… les interventions ont été effectuées selon les besoins des structures municipales.

En outre, les techniciens ont contrôlé le système de sécurité incendie (SSI) de l’ensemble des établissements. Le coût global des travaux s’élèvent à 60 000 euros.