13/11/2020

Confinement : pas de changement des règles jusqu’au 1er décembre

– MISE A JOUR 13/11 –
Le Premier ministre, Jean Castex, a fait un nouveau point sur la situation le jeudi 12 novembre. Il a décidé de ne pas revoir les modalités du confinement annoncé par le Président de la République le mercredi 28 octobre. L’ensemble des règles appliquées depuis le 30 octobre sont donc toujours d’actualité. Le Premier ministre a  annoncé que les déplacements devront continuer à être justifiés par le biais d’attestations après le 1er décembre. Il a toutefois évoqué d’éventuels assouplissements, qui se limiteraient “strictement” aux commerces dans un premier temps.

Au regard de l’évolution défavorable du contexte sanitaire et de la circulation active du virus Covid-19, le Président de la République a annoncé la mise en place d’une nouvelle période de confinement à l’échelle du pays, dont les modalités ont été adaptées sur deux points : les écoles et le travail.
Dans ce contexte, le Premier Ministre a détaillé le plan de confinement, dont voici les principales mesures, effectives jusqu’au 1er décembre 2020.
Pour vous déplacer, vous devez être muni de l’un des 3 documents suivants (disponibles en téléchargement ou version numérique)
– Attestation de déplacement
– Justificatif de déplacement professionnel
– Justificatif de déplacement scolaire
Ces 3 attestations sont disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur
  • Comme au printemps :
→ Les déplacements sont limités, avec une attestation, uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire vos courses ou prendre l’air à proximité de votre domicile.
→ Les réunions privées en dehors du noyau familial, les rassemblements publics et les déplacements entre régions sont exclus.
→ Les commerces définis comme non essentiels et les établissements recevant du public, comme les bars et restaurants, sont fermés.
→ L’Etat continuera à apporter une aide massive aux petites entreprises impactées avec la prise en charge jusqu’à 10 000 euros par mois de leurs pertes en chiffres d’affaires. Les salariés et les employeurs continueront à bénéficier du chômage partiel. Des mesures de trésorerie pour les charges et pour les loyers seront prévues. Un plan spécial sera annoncé pour les indépendants, les commerçants, les très petites et moyennes entreprises.
  • Mais certaines règles évoluent : 
→ Les crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les universités et établissements d’enseignement supérieur assureront à l’inverse des cours en ligne.
→ Les parcs et jardins restent ouverts
→ Le travail pourra continuer. Partout où cela est possible, le télétravail sera généralisé. Les guichets des services publics resteront ouverts. Les usines, les exploitations agricoles et le BTP continueront de fonctionner.
→ Les visites en EHPAD et en maisons de retraite seront cette fois autorisées dans le strict respect des règles sanitaires.
  • Port du masque obligatoire sur tout le département
Par arrêté préfectoral, le port du masque est rendu obligatoire sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public sur l’ensemble du département. Cliquez ICI pour consulter cet arrêté