12/08/2019

Éclairage public : objectif zéro panne !

Un audit, demandé à la suite de pannes récurrentes, pointe du doigt les boîtes d’alimentation électriques qui prennent l’eau. Des travaux sont programmés.

De manière récurrente, certaines rues de Bussy sont plongées dans le noir, de manière imprévisible. A chaque fois, malgré la mobilisation de la Municipalité auprès de son prestataire Citelum, les réparations ne permettent pas d’éradiquer complètement les dysfonctionnements.
Il est vrai que le nombre de pannes a pu être considérablement réduit ces dernières années, voire divisées par deux. Ainsi, alors que 47 pannes ont été dénombrées en 2010, 23 pannes ont été constatées en 2018.
Afin d’assurer aux Buxangeorgiens un éclairage de qualité, la Municipalité a lancé un audit. Il a mis en lumière les raisons de ces pannes. Ce sont en fait les boîtes d’alimentation, installées directement à même le sol, qui prennent la pluie et disjonctent. Bien heureusement, aucun blessé n’a été déploré.

Douze boîtes à changer
La solution optimale est de raccorder les boîtes au système d’eaux pluviales afin d’évacuer les eaux de pluies. Douze boîtes installées dans les années 90 devront être changées. Dans un état plus critique, deux boîtes situées en centre-ville et rue André-Malraux bénéficieront en priorité des travaux. Par ailleurs, 2080m de câbles haute tension de 1ère génération seront remplacés.
Gérant l’éclairage public depuis 8 ans, le groupe Citelum a déjà investi dans de multiples réparations, durant les premières années du contrat.
Toutefois, la facture des prochains travaux, qui s’élève à plus de 300 000€ sera partagée entre la Ville, l’entreprise et la Communauté d’agglomération de Marne-et-Gondoire.