07/10/2019

La biomasse au Sycomore

Caractéristiques, fonctionnement… Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce réseau de chaleur. Mise en service définitive en octobre 2020, dont pourrait aussi bénéficier la future piscine.

L abellisé « éco-quartier » depuis 2017, le quartier du Sycomore est complètement pensé pour réduire l’empreinte écologique. Pour un cadre de vie plus sain, la Ville a fait le choix d’un réseau de chaleur biomasse.
Actuellement, l’entreprise IDEX Energies est en train de déployer le réseau de chaleur, au rythme du développement du quartier.

Qu’est-ce que la biomasse ?
Le principe consiste à fabriquer de la chaleur grâce à la combustion de bois, végétaux ou ordures ménagères organiques.
Conçue pour être bien intégrée au paysage, une chaufferie centrale de 1000 m² sera implantée au coeur du Sycomore. Des copeaux de bois sec, récoltés à Quincy-sous-Sénart, y seront régulièrement livrés par camion.
Leur combustion sur un tapis roulant produira de la chaleur qui chauffera l’eau dans des tuyaux. Quand elle atteindra 70 °C, elle sera transportée en circuit fermé, jusqu’aux habitations qu’elle chauffera et fournira en eau chaude sanitaire.
Afin d’anticiper un éventuel retard d’approvisionnement en bois, la chaufferie utilisera le gaz en renfort. Le mix énergétique sera composé de 84% en bois et de 16% en gaz.

Quels quartiers sont concernés ?
Un réseau souterrain d’environ 1 km passera entre l’avenue de l’Europe et l’avenue Marie-Curie. Il reliera l’écoquartier à l’entrée de ville et tous deux seront alimentés par le réseau de chaleur. 100% des logements collectifs et intermédiaires, 50% des maisons individuelles ainsi que l’intégralité des équipements tels que le gymnase, les groupes scolaires, le
lycée international bénéficieront du dispositif.
En résumé, la biomasse permet de bénéficier d’une solution énergétique locale, économique, propre, renouvelable et fiable.

BIENTÔT UNE PISCINE À BUSSY
Le 16 septembre dernier, le bureau communautaire de l’agglomération de Marne-et-Gondoire (CAMG) a entériné le projet d’une piscine intercommunale à Bussy, qu’elle financera par ailleurs.
Le centre aquatique sera implanté dans l’écoquartier du Sycomore, afin de profiter pleinement du réseau de chaleur Biomasse. C’est d’ailleurs une condition imposée par la CAMG pour réduire les coûts de fonctionnement.
Au vu du développement de Bussy et de la demande croissante des habitants de l’agglomération, contraints de se rendre au centre de Lagny-sur-Marne, déjà saturé, une piscine dans notre commune sera plus que bienvenue.
De plus, les élèves buxangeorgiens n’auraient plus besoin de transport pour leur cours de natation et pourraient même s’y rendre à pied. Plus confortable et plus économique, cette option est aussi plus écologique.
Les enfants et habitants des villes voisines : Bussy Saint-Martin, Ferrières-en-Brie, Chanteloup-en-Brie, Montévrain, Jossigny ou encore Collégien pourront également profiter
de ce nouveau centre aquatique.