14/10/2020

Masques par terre, une pollution inacceptable !

C’est un phénomène qui a malheureusement gagné plusieurs villes de France ! Depuis le début du déconfinement, les éboueurs et les agents de collecte de Bussy retrouvent régulièrement des masques ou gants, jetés à même le sol.

Un danger pour les autres

Cet incivisme est intolérable en pleine pandémie du coronavirus, d’autant plus que les parcs, squares et espaces verts ne sont pas épargnés. Les citoyens lambda, dont les enfants, sont ainsi directement exposés à cause de la négligence de certains.

Sur les réseaux sociaux, les photos de masques jetés dans les espaces publics les plus improbables sont d’ailleurs nombreuses. Rappelons que le respect des gestes barrières et de l’hygiène est essentiel pour limiter la propagation du Covid-19.

Un fléau pour l’environnement

A la dégradation du cadre de vie s’ajoute un problème environnemental majeur. Il faut savoir qu’un seul masque chirurgical met 450 ans à se désintégrer.

Les mouchoirs, masques et gants usagés doivent être jetés dans un sac plastique dédié, résistant et disposant d’un système de fermeture. Ce sac doit être soigneusement refermé puis conservé 24 heures avant d’être placé dans un second sac en plastique pour ordures ménagères.

Attention, en cas d’abandon de masque, de gant, de mégot ou d’ordures sur la voie publique, l’amende est récemment passée à 135€.

Pour la sécurité de tous, pour limiter la propagation du virus et préserver le cadre de vie de Bussy et notre environnement, soyons respectueux de la réglementation en vigueur.