18/02/2020

Une Buxangeorgienne au Maroc

La 30è édition du rallye Aïcha des Gazelles, du 13 au 28 mars, verra la participation d’une Buxangeorgienne ! Odette Passadouro s’élancera en effet aux côtés de sa collègue Véronique Bontoux dans cette aventure à la fois humaine et sportive.
Unique en son genre, ce rallye rassemble chaque année des femmes de 18 à 71 ans et de nationalités différentes dans le désert marocain. Il développe depuis sa naissance une autre vision de la compétition automobile : pas de vitesse, pas de GPS mais une navigation à l’ancienne, uniquement en hors-piste, pour un retour aux sources de l’aventure.
Objectif : parcourir le moins de km !
Libres de choisir leur parcours, les participantes, les fameuses « Gazelles », doivent relever chaque jour un défi : analyser la carte avec des coordonnées géographiques, appréhender les difficultés du terrain et choisir le parcours le plus court possible. Elles doivent ainsi effectuer un parcours en pointant des contrôles de passage mis en place en un minimum de kilomètres et non en un minimum de temps. Elles peuvent choisir de contourner la montagne ou de la franchir, de passer par les dunes ou de les éviter.
« Croire en soi »
Contrairement aux épreuves de rallyeraid classiques où les parcours sont prédéfinis, chaque équipage adopte donc sa propre stratégie et trace son propre parcours.
C’est ce qui a séduit Odette Passadouro, qui a déjà pris part en 2018 au rallye des Fiat 500, lui aussi 100% féminin. « J’aime me donner des défis. Je vis à 100 à l’heure, toujours avec le sourire », confie celle qui pratique en loisirs des sports
comme le karting ou le jet ski. « Dans la vie, nous avons des dunes à gravir et au vu de l’exigence demandée aux femmes, cela m’a paru naturel de participer à ce rallye des Gazelles, qui demande dépassement de soi, solidarité et sens du partage, poursuit-elle. Il faut croire en soi !».
Audace, courage, persévérance, détermination, et solidarité… Nos deux coéquipières devront partager toutes ces valeurs, et bien d’autres, pour mener à bien cette aventure dont elles attendent beaucoup. A quelques semaines de s’élancer dans le désert marocain, Odette et Véronique s’apprêtent à recevoir leur voiture, un 4X4 ISUZU D-MAX, afin d’effectuer les premiers tests.
Odette au pilotage et Véronique à la navigation vont sans nul doute passer deux semaines intenses et ramener de leur périple des souvenirs inoubliables…