Subvention régionale pour l’achat d’un vélo électrique

Vélo électrique : une aide à l'achat de 500 euros pour les Franciliens

Depuis le 1er décembre 2019, la Région Île-de-France accorde une subvention aux Francilliens qui achètent un vélo électrique.

Critères d’obtention de l’aide 

  • Habiter en Île-de-France,
  • Être majeur ou mineur émancipé,
  • Avoir acheté son vélo à partir du 1er décembre 2019,
  • Avoir acheté un vélo à assistance électrique neuf conforme à la réglementation en vigueur,
  • 1 seule aide par personne maximum,
  • Revente du vélo interdite pendant une durée de 3 ans

Lors de l’achat de votre vélo électrique, gardez vos pièces justificatives (facture et certificat d’homologation/de conformité).

Pièces à fournir sous forme numérique (types de fichiers acceptés : .pdf, .bmp, .jpeg, .jpg, .png):

  • Le formulaire de demande en ligne, accessible via la plateforme iledefrancemobilités,
  • Une copie de la facture d’achat du vélo et de ses accessoires au nom du demandeur (les factures datées d’avant le 01/12/2019 ne seront pas acceptées), rédigée en français et dont la somme est exprimée en euros,
  • Une copie du certificat d’homologation ou certificat de conformité du vélo remis par le vendeur,
  • Une copie d’un justificatif de domicile de moins de trois mois au nom du demandeur ou une attestation d’hébergement,
  • Une copie d’une pièce d’identité,
  • Une copie d’un justificatif d’émancipation pour les mineurs émancipés,
  • Un RIB au nom du demandeur,
  • Le justificatif d’obtention ou de refus d’une aide financière à l’achat de vélo électrique de la ville.

ATTESTATION DE NON SUBVENTION PAR LA VILLE

Si vous habitez Bussy-Saint-Georges et que vous souhaitez bénéficier de cette subvention, il faudra justifier du fait que la Ville n’accorde pas déjà une subvention pour l’acquisition d’un vélo électrique. Pour ce faire, vous pouvez télécharger cette attestation ICI.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site de la Région Ile-de-France : https://www.iledefrance.fr/velo-electrique-une-aide-lachat-de-500-euros-pour-les-franciliens