Tribunes libres

Ensemble, Fidèles à Bussy

La mairie :”un bateau ivre”

La mairie est devenue un bateau sans cap, sans capitaine et beaucoup de marins ont déserté :

  • 3 DGS successifs ont été remerciés ou ” placardisés “. (le DGS est le plus haut fonctionnaire de la mairie). Notre commune qui compte près de 500 agents n’a plus de patron administratif !!
  • La directrice des finances, le contrôleur de gestion, le directeur juridique, la responsable du personnel, le responsable informatique, le directeur des services à la population ont déserté et bien d’autres.
  • D’autres ont été mutés. D’autres ont été recrutés. Certains récemment recrutés sont rapidement partis.
  • À la police municipale, le directeur a été remercié en 2017 suivi du départ de 25 agents.
  • Par contre le service de la communication a été renforcé avec de nouveaux prestataires: cela aurait-il un rapport avec les prochaines élections ?
  • Le maire adjoint aux finances et le maire adjoint à la sécurité, en conflit avec le maire, ont fini par démissionner. Ils n’ont pas été remplacés.

Hélas :

– depuis mon départ, la masse salariale a explosé : +30% en grande partie à cause de cette gestion catastrophique
– un cadre de travail très difficile pour les collaborateurs de la mairie attachés à leur mission, ballottés par des directives changeantes et soumis à la paranoïa du maire qui voit des traîtres partout.

 

Il est urgent de changer le capitaine et de changer le cap, pour :

– baisser les impôts
– arrêter cette folie des constructions
– mener une véritable politique exigeante en matière de sécurité et de propreté
– adopter avec détermination une vraie politique éco responsable
– considérer les collaborateurs de la mairie de manière respectueuse et attentionnée et agir dans la continuité des objectifs et des équipes.

Chantal Brunel
Mail : chantal_brunel@yahoo.fr
Facebook : Chantal Brunel
Twitter : @chantalbrunel
Site internet : servirbussy.fr

Bussy ma ville

Bétonnage de Bussy …..

Au CM du 10 octobre ont été votées sans le concours de notre groupe deux modifications au PLU, qui vont conduire à une densification accrue de la ville. Le Maire s’en défend mais difficile de le croire quand on voit  le résultat au Sycomore : des immeubles se côtoyant  de très près dans un style architectural contestable car peu harmonieux.

Et avec cette urbanisation, les équipements publics doivent suivre : il est déjà question des groupes scolaires 11 et 13. A quel coût la classe ?…..

Nous contestons la part trop lourde prise par les Buxangeorgiens à cette urbanisation forcée. Il n’est pas acceptable que nous soit renvoyé à chaque remarque le statut « OIN ». En 50 ans dans la région, beaucoup de choses ont changé, les communautés d’agglomération n’existaient pas. Pourquoi l’urbanisation de Marne la Vallée serait-elle sur les épaules des Buxangeorgiens pour une aussi grande part ? C’est au Maire de faire évoluer par la négociation cette urbanisation. Mais quand on est aussi président d’Epamarne, c’est compliqué !

L’autre modification, celle concernant la Jonchère a aussi été soumise au vote : nous avons voté contre. Pourquoi des immeubles dans cette zone pavillonnaire ? L’intérêt du promoteur est  encore privilégié par rapport à celui des Buxangeorgiens.

Sans parler de la parcelle adjacente avec la peupleraie, soi-disant non constructible mais concernée aussi par la modification. Nous demandons son classement sans délai en Espace Boisé Non Constructible, sinon ce sera construit un jour ou l’autre.

Bref bétonnage et impôts élevés : rien de nouveau sous le soleil  Buxangeorgien

 

Jacques Canal, Martine Candau-Tilh, Abdelilah Hifdi, Didier Carret, Khalida Cherifi.
Contact :
martinecandautilh@gmail.com
Facebook : groupe Bussy ma Ville

Rassemblons-nous pour Bussy

Tribune non parvenue

Loïc Masson

OUI A LA DEMOCRATIE PARTICIPATIVE!

 

Révisions du plan local d’urbanisme, grands projets de la ville, aménagement du territoire, circulation routière, vie des quartiers, dénominations des rues ou de la piste d’athlétisme.

Voilà autant de thématiques auxquelles les buxangeorgiens doivent être associés.

Assez également des réunions sans intervention possible des administrés! Pourquoi la parole n’est-elle pas donnée aux buxangeorgiens? Pourtant, les modes de communication ne manquent pas et permettraient de renforcer la participation des buxangeorgiens à la prise de décision politique.

Vous devez être les premiers acteurs de notre ville. Votre action va au-delà du vote aux élections. L’évolution de notre ville, de nos quartiers passe par vos choix et vos voix doivent être entendues. Voilà ma conception de la démocratie participative!

En tant que président du comité de quartier des cent arpents, j’ai mis en place à plusieurs reprises des concertations sur des problématiques telles que l’instauration d’une zone à 30 km/h, changement de voie de circulation et autres aménagements.

Lors de la révision du PLU de la ferme de la jonchère, j’ai demandé au Maire de réaliser une concertation auprès des riverains. Refus de Yann DUBOSC!

Le principe de démocratie participative doit devenir la règle à Bussy. Très attaché à ce principe, je ne conçois pas que la parole ne soit pas donnée pour des projets ou aménagements de la ville ou de nos quartiers.

Aussi, afin de faire entendre votre voix, je vous invite à nous rejoindre pour écrire ensemble un avenir meilleur à Bussy!

 

Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous.

 

Loïc Masson

Site internet : www.loicmasson.fr

Mail : contact@loicmasson.fr

facebook : Loïc MASSON

Twitter : @Massonlbussy

Instagram : loicmassonbussy