05/10/2020

Visite guidée de l’école Jacques-Chirac

Implanté dans l’écoquartier du Sycomore, le dixième groupe scolaire de la ville a ouvert ses portes à l’occasion de cette rentrée 2020. L’établissement, aux lignes modernes, se situe en face de la ferme du Génitoy, à l’angle de l’allée de Ferrières et de l’avenue Marie-Curie (D406).

D’une capacité de 450 élèves pour un total à terme de 16 classes, le nouveau groupe scolaire Jacques-Chirac accueille 264 écoliers, répartis sur 10 classes. Les effectifs augmenteront au cours de l’année, en fonction des livraisons de logements. Dès la rentrée 2021, l’effectif maximal devrait être atteint. Deux autres écoles sont déjà programmées dans les prochaines années, afin d’accompagner l’essor de la ville.

Une architecture moderne et fonctionnelle

Sur une superficie de 6710 m2, le premier équipement public du Sycomore ressemble à un grand triangle. Il présente trois entrées, une pour la maternelle, une pour l’élémentaire et une pour l’accueil de loisirs.

Espaces optimisés

Architecture extérieure, agencement intérieur, orientation, espaces verts… Chaque composante a été soigneusement étudiée pour offrir aux enfants et au personnel de l’école un confort optimal. Ainsi, toutes les classes de maternelle et d’élémentaire dispose d’un espace à part,  idéal pour organiser des ateliers. Les espaces récréatifs sont orientés sud/ sud-est, protégés des vents, par le volume plus élevé de l’école élémentaire.

Equipement évolutif et mutualisé

L’organisation des différents espaces assure une flexibilité permettant de changer leur vocation première. Ainsi, pour compléter les 6 classes de maternelle et les 8 classes d’élémentaire, 2 classes évolutives pourront basculer d’une école à l’autre, selon les besoins.

Par ailleurs, une salle polyvalente, accessible à partir de l’espace public et de la maternelle, peut aussi bien accueillir les évènements scolaires que les associations, en dehors du temps scolaire.

Valoriser l’identité de l’écoquartier

Conçu par les architectes BARRE LAMBOT et TOPOS, le groupe scolaire bénéficie d’une esthétique marquante, reconnaissable même de loin. Trois cônes blancs aux allures de cheminées surplombent la maternelle. Philippe Barré précise :  » Ce sont des puits de lumière, dont les lignes architecturales dialoguent avec la tour du Génitoy. A travers ce projet, nous avons voulu valoriser l’identité de Bussy, de son patrimoine et de son écoquartier.

Habillée d’un filtre de lames en chêne massif, la façade s’inscrit dans l’esprit de l’écoquartier, à l’image de la conception générale du bâtiment.

Classé Haute Qualité Environnementale (HQE), le bâtiment écologique a été pensé pour offrir confort au quotidien et économie en fonctionnement. Un soin particulier a été apporté à la qualité des matériaux, la plupart biosourcés. Ainsi, la laine de bois et la laine de roche sont utilisées pour assurer une protection thermique efficace.

Privilégiant les apports de lumière naturelle, le groupe scolaire est en capacité de maintenir une certaine température, de manière naturelle.

La nature est aussi mise à l’honneur, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’école. Favorisant la biodiversité, un jardin expérimental accueille des hôtels à insectes. De plus, la toiture des bâtiments est presque totalement végétalisée.